News:Pourquoi Jean Pierre Redjekra accuse Nguerekata d ethniciste

Publié le par BOMONGO Lucé Raymond

01/02/2013 - Message de M. Jean-Pierre REDJEKRA   Cher(e)s compatriotes, Je vous appelle à une refondation politique et à l'émergence d'un nouvel élan démocratique en République Centrafricaine, dans un autre cadre que celui du Cnrc fb. J'invite tous les comités locaux de Seine Saint Denis-Val d'Oise, Ghana, Maroc, Sénégal, Bangui et de l'intérieur du pays, à rejoindre une démarche de réflexion et d'organisation politique, engagée dès ce jour, avec un certain nombre de centrafricaines et de centrafricains. L'heure de l'engagement politique est désormais pleinement assumé. La gouvernance du Cnrc fb souffre depuis quelques mois d'un pilotage inefficace, discriminatoire, improductif et sans commune mesure avec les enjeux du pays et notamment de la paix. Ce n'est pas faute d'avoir alerté et ceci de façon renouvelée, et enfin par loyauté. Les méthodes despotiques et antidémocratiques, dignes d'une période dépassée, m'amènent à rompre ce jour, avec ce qui reste du Conseil National de la Renaissance Centrafricaine. Cette décision concerne également mon appartenance au bureau exécutif nommé discrétionnairement par le président! Je manifeste ma désapprobation face au déni de démocratie électorale: refus du résultat des urnes à l'occasion du vote interne, mépris du droit de vote par le refus du président de prendre part aux opérations de vote, validation de postures politiques, en considération des origines ethniques des membres du mouvement. J'appelle les compagnons, tant dirigeants que membres de base du Cnrc fb, non encore démissionnaires, à se désolidariser du professeur Gaston Mandata Nguerekata et à s'inscrire dans la démarche saine et véritablement collective que je vous soumets aujourd'hui Je sollicite tous mes compatriotes avec qui j'ai cheminé depuis plus de 22 ans, à s'emparer de l'opportunité politique que je souhaite porter et partager avec vous et avec tous. Camarades d'Université, des différents mouvements politiques et associatifs, je suis disponible et disposer à œuvrer à l'avant garde de la modernisation de l'espace politique national. Je renouvelle avec gravité, ma fidélité aux valeurs de la démocratie en RCA, en mémoire de mes compagnons de lutte, martyrs pour la démocratie dans notre pays Dr Claude Conjugo Bathoma, Maître Goungaye Ouanfio Nganatoua, pour ne citer que ceux là. Ils n'ont pas donné leurs vies pour rien. Je m'engage enfin, aux côtés des démocrates, à poursuivre avec détermination les actions indispensables à l'avènement de l'alternance, de la paix, de la justice, de la dignité et de la fierté d'être centrafricain, et de la prospérité économique. . Ma démission suscitée et attendue est devenue consommée! Patriotiquement vôtre! Jean-Pierre Redjekra  
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article