Centrafrique: la disette et la sous alimentation attendent les centrafricains

Publié le par BOMONGO Lucé Raymond

La présidente de transition vient de déclarer que les anti balaka ont chassé des musulmans, qui étaient les seuls commerçants payant des patentes et impôts. Déjà 80% des boutiques et commerces tenus par les musulmans sont pillés Il est de l intérêt des politiques centrafricains de prendre leur responsabilité et de créer les conditions préalables au ravitaillement des matières premières.le sel, le sucre, l huile, le riz, le savon, le bœuf et cabris vont faire défaut après le départ des musulmans. Il faudra aussi mettre la pression sur les Libanais qui vont profiter de cette opportunité pour faire flamber les prix des denrées de premières nécessités wait and see

Commenter cet article